L’emissaire de la Charbonnerie francaise

Un nouveau document intéressant

Article mis en ligne le 30 octobre 2020

par admin

Resumé : Après vingt-cinq ans de bouleversements, en 1815, certains Européens n’entendent pas accepter la paix et l’ordre monarchique imposé par le congrès de Vienne. Par des moyens extra-légaux (conspirations) et clandestins (sociétés secrètes), ces hommes d’action vont combattre violemment les systèmes restaurés. Héritiers de la Révolution, ils risquent leur vie pour imposer leurs vues politiques. Cette passion les mène à travers toute l’Europe, notamment en Italie et en Espagne.
François Husson, ancien officier de Napoléon, se lance dès 1820 dans une activité subversive intense qui le place pendant plusieurs mois au centre de toutes les manœuvres projetées en France comme en Espagne. Cet homme, envoyé par le Comité directeur parisien de la Charbonnerie auprès des élites libérales de la Péninsule, va s’engager sans réserve pour la victoire de la « Sainte-Alliance des peuples ». Son itinéraire exceptionnel, mis en lumière par l’exploration des archives, permet de mieux appréhender les motivations et les contradictions de cet homme qui fut, bien malgré lui, à l’origine d’un acte fondateur du républicanisme espagnol : l’épisode dramatique de Los mártires de la Libertad Española (Tarifa, 1824).