Bandeau
Rite Forestier des Anciens
Slogan du site
Descriptif du site
Les Cabanes selon J-M. Ragon (rituel forestier - 1861)
Article mis en ligne le 30 avril 2015

par admin
Imprimer logo imprimer Enregistrer au format PDF Licence : Pas de licence spécifique (droits par défaut)

LES CABANES

selonJ-M. Ragon , (rituel forestier - édition 1861)

Autrefois, pour distraire les fendeurs aux dépens du récipiendaire, on pratiquait quatre cabanes à l’Orient.

La 1ere, à la droite du Maitre, est faite avec 3 perches écartées dans le bas, tenues l’une à l’autre par des cerceaux ; les 3 bouts sont réunis par le haut ; au point de jonction, est une petite cruche pleine d’ eau.
On la garnit de paillassons ; c’est la cabane du cousin l’Ermite , habillé en moine ; il a pour siége un tabouret ; devant lui, un billot sur lequel est une tirelire de grès et un livre de. méditation.
Devant le billot et au-dessous de la cruche, est un fagot qui sert de coussin au récipiendaire pour entendre à genoux l’exhortation de l’ermite. Pour éprouver sa charité, il lui dit de mettre dans.
La tirelire les 5 sous qui lui ont été donnés pour droit de passage, et, tenant à la main la ficelle de la cruche, il ajoute : «  Soyez lavé et purgé de toutes les souillures qui accompagnent les briquets, et que la vertu protectrice de l’ordre des Fendeurs préside désormais à toutes vos actions ».
En même temps, l’eau de la cruche se répand sur sa tête pour le laver et le purifier,

La 2e. cabane est celle du cousin vigneron faite en feuillage, bien couverte ; au haut de l’ouverture sort un bâton au bout duquel pend un chou, pour servir d’enseigne.
Dans l’intérieur, 2 tréteaux et un baril de vin pour le repas des cousins. d’après l’ordre du Maître.
Pour ce rôle on choisit le cousin le plus farceur, qui prend le nom de la mère Catault et le costume de femme de fendeur : une cornette de paysanne, un casaquin, un jupon ronge ou bleu, un fichu, un tablier blanc, une grande croix d’or avec un coeur en or, etc.

La 3e. cabane, en face de l’ermite, est celle de la mère Catault, vivandière et lingère.
Dans l’intérieur, est un tabouret de bois ; un baquet plein d’eau, une planche en travers par-dessus, des linges à lessiver, du savon et un battoir.
En avant, un fagot pour servir de coussin au récipiendaire qui, en sortant de sa leçon de lessivage, se trouve avoir la figure couverte de savon.

La 4e. cabane est en face du cabaret. Elle est en terre et garnie d’un lit de paille épais, long et large.
C’est la cabane de l’ours.

J’ai été malade et vous m’avez secouru. Bonne Vie ! A l’Avantage !

puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2011-2017 © Rite Forestier des Anciens - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.51
Hébergeur : OVH